Le moment est venu pour la Barbade de se défaire de la reine d’Angleterre à la tête de l’État

(TripFoumi Enfo) – Bien qu’ayant obtenu son indépendance dans les années 60, l’île de la Barbade est restée sous la domination britannique et faisait partie intégrante du Commonwealth. Suite à une alliance qui durait depuis maintenant plus de trois siècles, à l’exemple de ses voisines : Trinité-et-Tobago, la Dominique et la Guyane britannique. Le moment est venu de laisser derrière eux leur passé colonial. Les Barbadiens veulent un chef d’État barbadien.

Le divorce constitutionnel a été annoncé par la gouverneure générale de l’île, Sandra Mason, dans un discours de rentrée du Parlement local la politicienne déclare avec conviction que le micro-État des Caraïbes est prêt à s’autogérer. Ainsi, d’ici fin novembre 2021, la Barbade va s’affranchir de la sujétion à la Couronne britannique et devenir une République .

D’après Rebecca English, la spécialiste de la famille royale qui officie au Daily Mail, et Chris Ship, journaliste pour ITV, la reine Elizabeth II ne verrait aucun inconvénient à cette sécession.

La chanteuse, Rihana, probablement une des seules personnes sur Terre à être plus connue que son pays, a d’ailleurs été officiellement nommée ambassadrice de l’État insulaire, chargée d’en favoriser le tourisme, l’éducation et les investissements. Sans nul doute, La Barbade s’engage vers l’apogée du succès. Ne serait-elle pas bientôt parmi ces pays qui s’imposent dans le sphère mondial?

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker