Nomination du nouveau CEP, pour des partis de l’opposition Jovenel Moïse confirme son talent de « diktatè »

(TripFoumi Enfo) – Dans une note de presse publiée le dimanche 20 septembre 2020, plusieurs partis et organisations de l’opposition politique s’expriment sur la constitution du nouveau Conseil Electoral Provisoire et soulignent le caractère dictatorial de Jovenel Moïse. « Nous dénonçons le Chef de l’Etat qui continue de violer la charte fondamentale de la République et crée plus de conditions favorables à l’aggravation de la crise », a-t-on lu dans le communiqué signé par plusieurs grandes figures de l’opposition.

« Nous les partis et organisations politiques qui travaillent pour la construction de la démocratie en Haïti afin d’offrir au peuple haïtien un Etat fort, capable de créer des emplois et stopper la violence, […], nous sommes surpris de voir que le président ne respecte pas la constitution en prenant un arrêté en date du 18 septembre dernier qui viole l’article 289 de la loi mère qui dicte la manière dont le CEP doit être constitué », ont-ils écrit dans la note.

Selon ces structures, Jovenel Moïse veut organiser des élections « pike kole » afin que lui et son équipe puissent garder le pouvoir le plus longtemps possible. « M. Moïse prouve une nouvelle fois qu’il est un danger pour la démocratie que le peuple haïtien a mis environ 34 ans à consolider. Aujourd’hui, le projet d’instaurer la dictature est clair. Il n’est plus masqué comme avant », poursuit le communiqué.

Lire Aussi:

Rappelons que cette note porte la signature des leaders de l’opposition comme Edgard Leblanc Fils (OPL), Edmonde Supplice Bauzile (FUSION), Sadrac Dieudonné (MOCHRENA), Kenol Mathieu (VEYE YO), Paul Denis (UNIFOS), Marjory Michel (SDP), Youri Latortue (AAA), Genard Joseph (VERITE) et Sorel Jacinthe (INITE).

Faut-il cependant préciser que selon le jeune avocat et professeur d’université Me Guerby Blaise, si l’opposition n’est pas prête à entreprendre des démarches auprès de la CSC/CA pour éviter l’application de cet arrêté, qu’elle suspende ces démagogies.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker