Financement illicite: La Cour d’appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy

(TripFoumi Enfo) – Jeudi 24 septembre, la Cour d’Appel de Paris a rendu son verdict sur les recours déposés contre l’instruction sur le financement libyen dans le processus électoral français en 2007. Nicolas Sarkozy reste donc mis en examen ainsi qu’Eric Woerth et Brice Hortefeux.

Les recours déposés par l’ancien Président Nicolas Sarkozy contre la validité de l’enquête sur les soupçons de financement de sa campagne en 2007 par le guide libyen Mouammar Kadhafi est rejeté, ce jeudi 24 septembre, par la Cour d’Appel de Paris. Cette information a été rapportée par France info

La justice française a lancé les investigations il y a huit ans, des suites d’une révélation de Mediapart en 2012 révélant les faits incriminés.

Ces éléments d’information allait être confirmé en 2016 par l’homme d’affaires Ziad Takieddine indiquant avoir remis, ”entre fin 2006 et début 2007, cinq millions d’euros à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et à son directeur de cabinet Claude Guéant”.

Le nœud gordien dans ce dossier résulte du fait qu’il n’y a pas de preuves matérielles pour étayer les faits. Mais les juges français ont penché sur des mouvements de fonds suspects comme indice de corruption pour continuer l’instruction du dossier.

M. Sarkozy et plusieurs de ses anciens ministres restent tous mis en examen après le verdict de la Cour d’Appel. Toutefois, la défense peut encore se pourvoir en cassation.

A rappeler que Nicolas Sarkozy a conduit les opérations de bombardement de la Libye en 2011 sous le couvert d’intervention humanitaire de l’OTAN. Le dirigeant libyen, Mouhammar Kadhafi, a été capturé et tué en cette occasion.


Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker