Jovenel Moïse, de «président de la République» à «guide touristique»?

(TripFoumi Enfo) – Le rappeur américain Kanye West a foulé le sol haïtien ce vendredi 25 septembre 2020. À la tête d’une délégation, le président Jovenel Moïse l’a accompagné dans une visite à Labadee et à l’Île de la Tortue. Est-il devenu guide touristique?

Jovenel Moïse est, sans l’ombre d’un doute, le président le plus mystérieux qu’Haïti a connu. Plus d’un ne le considère pas comme réellement le chef d’État haïtien. Mais personne ne l’aurait imaginé faire une chose pareille. Après son numéro de dictateur avéré qui a installé récemment son CEP en dehors des normes préétablies, il vient de mettre son costume de «guide touristique». Il a outrepassé toutes les affaires urgentes et importantes de la nation pour aller rencontrer, puis accompagner l’artiste américain Kanye West en visite en Haïti, jusqu’à présent pour des raisons inconnues. «Ce vendredi 25 septembre 2020, je suis accompagné du célèbre rappeur américain, Kanye West, fraîchement arrivé au pays, dans le cadre d’une visite à Labadee et à l’Île de la Tortue. Je lui souhaite un bon séjour dans notre pays.», lit-on sur le compte Twitter du président «guide touristique».

Kanye West, le rappeur et milliardaire américain arrivé en Haïti ce vendredi

Où est passé le Ministère de la Culture? Où sont passés les responsables de la Culture dans le grand Nord? L’artiste est-il une personnalité d’un rang tellement important qu’il fallait que ce soit le président qui l’accompagne? À quoi cela servira-t-il à la population haïtienne, en quête de réponses urgentes pour faire face à la pauvreté et à l’insécurité? Les réponses sont plutôt tristes. Mais en tout cas, le super-puissant Jovenel Moïse qui détient tous les pouvoirs de la République; le «Ti David», envoyé par Dieu et qui surpasse tout, est actuellement en train de jouer à la «superstar» dans le grand Nord.

Quelle est la prochaine suprise qu’il nous réserve? S’il ne peut pas encore délivrer les promesses de son campagne, cela ne lui empêche pas d’étonner les haïtiens. Des décrets par-ci par-là, des assassinats en série, absence de Parlement, insécurité, banditisme, famine, insalubrité, le système sanitaire en coma, il est tout prêt de boucler son mandat et les problèmes persistent. Pour quel bilan? Cependant, il restera le président le plus ridicule et décrié qu’Haïti n’a jamais eue. Cela va-t-il nous apprendre à mieux choisir la prochaine fois? Les résultats des prochaines élections nous donneront la réponse, pourvu que le «guide touristique» parvienne à les réaliser, s’il ne se perd pas dans cette balade à Labadee.


Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker