Me André Michel tacle Bernard Gousse et lui sollicite un examen de conscience

A chacun son examen de conscience ! J’ai suivi l’interview de Me Bernard GOUSSE sur Télé 20 avec le très respecté journaliste Haïtien, Roberson Alfonse. En résumé, son interview a été un véritable réquisitoire contre l’Opposition, une opposition qu’il a toujours combattue,une opposition de souche populaire qu’il n’a jamais aimée. A entendre Me GOUSSE, les adversaires du PHTK sont responsables de tous les maux du pays.

La logique de Me GOUSSE est claire: les couches populaires auraient dû subir les actions criminelles et anti-Peuple de Jovenel Moïse et de PHTK sans se révolter, sans manifester leurs mécontentements comme elles l’ont fait à plusieurs reprises . Alors, si je comprends bien le fil de la pensée de ce Monsieur, ce n’est pas le fonds du problème qui compte, c’est la méthode utilisée pour le poser qui est toujours condamnable.

Ces entèlektyèl, nous les connaissons! Ils continuent de traiter Jean Jacques Dessalines de Tyran pour avoir brisé avec violence la chaîne de l’esclavage. Ils ne voient pas la dilapidation des 4.2 milliards de dollars américains du fonds Petrocaribe, mais ils condamnent toujours avec énergie les méthodes utilisées pour exiger justice et réparation. Ça, c’est la dialectique des intellectuels réactionnaires qui ont toujours combattu les revendications populaires. Cela fait 10 ans que nous combattons sans concession le Régime PHTK. Il est clair que le Bilan du PHTK est catastrophique à tous les points de vue: Politique, social, économique , environnemental et sécuritaire. Aujourd’hui, nous n’avons aucune leçon à recevoir de celles et ceux qui ont accouché du monstre PHTK. En 2010, faut-il le rappeler, Madame Mirlande H Manigat, , intellectuelle, professeur et enseignante à l’Université Quisqueya comme Me GOUSSE, était candidate à la présidence de la République. Me GOUSSE avait choisi Martelly.

Mèt la te chwazi malpwòpte a . Mèt la te chwazi chawony nan. Mèt la te chwazi Vakabon an. Évidemment, c’était son droit le plus entier. PHTKiste de la première heure, Martelly avait même l’intention de faire de lui premier Ministre. De mon côté, avocat dans l’âme, amoureux de la contradiction, j’ai toujours respecté le choix des autres. Cependant, aujourd’hui, après 10 ans d’exercice du pouvoir par l’équipe PHTK avec les résultats catastrophiques que l’on sait, il est venu pour Me GOUSSE, Michel Martelly, Laurent Lamothe, Sofia Martelly, Jovenel Moïse, Roro Nelson, les oligarques et consorts, le temps de retourner sur eux même comme le faisait le poète, le temps du bilan.

Oui, comme l’a dit Roberson Alfonse dans un esprit constructif au cours de cette interview, l’opposition doit se réinventer ! Elle doit se rassembler pour mieux aborder la dernière ligne droite du Combat. Elle doit offrir des perspectives claires et précises à la Nation. En ce qui concerne Me GOUSSE, le Premier Conseiller Juridique du régime PHTK, avant de s’ériger en donneur de leçon, il doit avoir le mal courage de faire son examen de conscience.

André Michel, Avocat,

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker