Un mandat d’arrêt décerné contre l’ancien président équatorien Rafael Correa pour corruption

(TripFoumi Enfo) – A la suite d’une ordonnance du Juge Iván Léon, la police équatorienne, mercredi 23 septembre 2020, se voit attribuée une mission spéciale : celle de repérer puis arrêter l’ancien Président Rafael Correa, accusé de corruption.

Rafael Correa n’est pas de tout repos après sa présidence (2007-2017). Un tribunal de la Cour nationale de justice de l’équateur confère à la police l’ordre de le mettre sous les verrous, et ceci de façon la plus rapide possible.

Déjà condamné à huit ans de Prison, et à verser une forte somme d’argent, soit 778 224 euros, celui est qui est né le 6 avril 1963 et devenu président le 15 janvier 2007 se trouve mêlé dans un scandale connu sous le nom des « pots-de-vins 2012-2016 ».

Économiste de son état, à l’instar d’autres hommes et femmes d’État, n’a pas pu s’échapper à ce spectre, la corruption, qui hante les administrations publiques et privées à travers le monde depuis bon nombre de temps.

Lire Aussi:


Abonnez-vous à notre chaîne YouTub

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker