Karl-Henry Châtelier estime « être victime d’une machination à partir d’une vidéo prise à son isu le montrant entrain d’uriner »

Révoqué des suites de la diffusion de sa sextape sur la toile, le désormais ex Premier Secrétaire Responsable du Service Consulaire à l’Ambassade d’Haïti aux Bahamas, Karl-Henry Châtelier, se défend. À croire l’ostracisé, la vidéo sur laquelle il apparaît a été déformée de son contexte. Monsieur ne s’adonnait pas à une partie de branlette, mais était plutôt entrain de faire pipi. Karl-Henry Châtelier refuse sa révocation et sollicite audience auprès de Son Excellence Joseph JOUTHE.

Bahamas, le 30 septembre 2020

Son Excellence Claude JOSEPH

Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes

En ses bureaux. –

Monsieur le Ministre,

J’accuse réception de votre correspondance datée du 28 septembre 2020 par laquelle le Ministère m’a informé que mes fonctions à la mission diplomatique de Bahamas ont pris fin. Permettez que je vous remercie de la confiance que vous aviez placée en moi en me confirmant au poste de Responsable du Service consulaire en avril dernier. Aussi, je voudrais, par la présente, porter à votre attention, Monsieur le Chancelier, qu’en ma qualité de diplomate, je me suis toujours évertué, autant que faire se peut, à m’acquitter de ma tâche avec professionnalisme dans le respect des principes et de la déontologie caractérisant cette haute et noble fonction qu’est celle de représenter mon pays à l’extérieur. Pendant toute ma carrière dans la diplomatie haïtienne, je n’ai jamais été ni averti ni blâmé et voilà que, contre toute attente, je viens de recevoir une lettre de révocation.

Monsieur le Ministre, cette révocation m’a vraiment surpris car j’en ignore officiellement les motifs. Toutefois, en scrutant les prescrits légaux, je retiens un ensemble de dispositions qui pourraient motiver une telle décision.

En effet, l’article 199 du décret portant Révision du Statut général de la fonction publique traitant de la révocation d’agent public, dispose :

« La révocation est une cessation définitive de fonction de nature disciplinaire entrainant

I ‘exclusion absolue et définitive de lafonction

a) En cas d’abandon de poste ,

b) En cas de condamnation à une peine afflictive ou infamante

c) En cas d ‘enrichissement illicite

Par ailleurs, la Convention de Vienne traitant du statut des Représentations diplomatiques et de leurs employés, dans ses articles 29 et 30 précise :

Article 29

« La personne de l’agent diplomatique est inviolable. Il ne peut être soumis à aucune forme d’arrestation ou de détention. L ‘État accréditaire le traite avec le respect qui lui est dû, et prend toutes mesures appropriées pour empêcher toute atteinte à sa personne, sa liberté et sa dignité ».

Article 30

« La demeure privée de I ‘agent diplomatique jouit de la même inviolabilité et de la même protection que les locaux de la mission. Ses documents, sa correspondance et, sous réserve du paragraphe 3 de I ‘article 31, ses biens jouissent également de l’inviolabilité ».

Tenant compte de ce qui précède, Monsieur le Ministre, je solliciterais audience auprès de vous en vue de mieux appréhender les raisons de cette décision intervenue à un moment où j’ai été victime d’une machination à partir d’une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, prise à mon insu et tournée dans ma chambre me montrant entrain d’uriner. Et, alors que j’entreprenais des démarches en vue d’identifier les auteurs de cette vidéo et leur motivation, je me suis retrouvé doublement peiné en découvrant sur les réseaux sociaux une lettre de révocation à effet immédiat qui m’a été adressée.

Monsieur le Ministre, je crois hautement dans la dimension humaine et responsable des autorités de mon pays pour faire un jugement objectif de cette situation et, du coup, me permettre de retrouver le calme et la sérénité dans ma vie privée et professionnelle.

Comptant toujours sur votre sens de discernement, je vous prie, Monsieur le Chancelier, de croire en l’expression de ma haute considération.

Cc : Son Excellence Joseph JOUTHE

Premier Ministre

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker