Le décès du père de Jovenel Moïse retarde une rencontre entre le pouvoir et certains Partis de l’Opposition, selon l’ambassadrice Kelly Craft

(TripFoumi Enfo) – Les appels au dialogue se multiplient au sein de la communauté internationale. Plusieurs diplomates haussent leur voix pour encourager de nouveaux pourparlers entre les différents acteurs de la vie politique et la société civile en vue de trouver un dénouement à la crise socio-politique qui ronge le pays.

En effet, Lors d’une intervention au Conseil de sécurité des nations Unies, le lundi 5 octobre, Kelly Craft, L’ambassadrice des États-unis à l’ONU, a fait savoir que le décès du père de Jovenel Moïse a retardé de 5 jours une rencontre entre le pouvoir et certains Partis de l’opposition.

En dépit de la décision unilatérale du chef de l’État de former le CEP, Mme Craft croit que c’est un bon pas pour un retour à l’ordre démocratique et avant d’ajouter que beaucoup de travaux reste à faire à savoir: un budget et un nouveau calendrier électoral.

Ce choix unitaire du pouvoir pour constituer le CEP pourrait une entrave au dialogue que la communauté internationale soutient depuis la fin de 2018 lors des différentes séances « pays lock ».

Par ailleurs, Kelly Craft s’est dit préoccupée face à la violence et aux actes de violence orchestré dans les différents quartiers populaires. Elle croit que le peuple haïtien mérite la paix, la prospérité, la stabilité. Pour Craft, seul un gouvernement légitime et un bon parlement pourrait répondre aux aspirations des citoyens.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker