Comportement dictatorial du recteur, les professeurs de l’Université Publique du Bas-Artibonite observent un arrêt de travail

(TripFoumi Enfo) – Dans une note de presse rendue publique en date du 03 octobre 2020, le Conseil des Professeurs de l’Univesité Publique du Bas-Artibonite à Saint-Marc (CP-UPBAS) dénonce le comportement dictatorial du recteur, Hugues DEXTRA, qui ne cesse de prendre des décisions unilatérales, arbitraires et illégales à la tête de cette institution.

La confiscation des chèques-bonus pendant une période de 22 jours, le recrutement irrégulier du personnel administratif, la désaffectation des employés à l’insu de leurs supérieurs hiérarchiques immédiats, la falsification et détention des contrats des professeurs et de tout le personnel durant l’exercice fiscal 2019-2020, la suppression totale des cours de certains professeurs sans préavis sont entre autres les faits reprochés à M. Hugues DEXTRA, peut-on lire dans cette note.

En dépit d’une rencontre organisée le 18 septembre dernier entre les concernés, dont le recteur, rien n’a été fait pour corriger les dérives et le responsable de l’université ne fait que les multiplier.

Ainsi, le Conseil des professeurs de l’Univesité publique du Bas-Artibonite à Saint-Marc (CP-UPBAS) informe la communauté de l’UPBAS qu’il observe à nouveau un arrêt de travail à partir du 05 octobre 2020 en attendant la décision du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), pour remédier à cette situation désastreuse.

Parallèlement, il y a un conflit ouvert entre l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves et le rectorat de l’université d’État d’Haïti, où selon une note de rappel publiée par l’unité de la communication de l’UEH, aucune évaluation académique réalisée à l’École de Droit ne sera reconnue par le rectorat. Une mesure qui rentre dans le cadre de la restructuration de cette entité de l’UEH.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker