Proposition de rencontre entre une branche de l’opposition et Fanmi Lavalas

(TripFoumi Enfo) – Une partie de l’opposition a adressé une lettre au Parti Fanmi Lavalas pour lui demander une rencontre. L’objectif principal sera de présenter au Fanmi Lavalas la déclaration d’engagement de la partie demandeuse. Laquelle est constituée des Partis politiques, Regroupements de Partis, Organisations politiques et Personnalités de la Société Civile d’Haïti aussi bien que de la Diaspora._

Jugeant critique la situation du pays, des membres de l’opposition décident d’en discuter avec le parti de l’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide. De ce fait, ceux-ci ont pris soin de préciser que cette entretien doit avoir lieu « dans le meilleur des délais ». Parce que plus que jamais, il devient urgent de discuter « des enjeux de l’heure et poser ensemble et de manière définitive les jalons de la stabilité en Haïti. »

Pour ces demandeurs de rencontre, il s’agit donc de déclaration d’engagement. Celle-ci date du 20 juillet 2020 et renferme plus d’un objectif visant à contrer les dérives totalitaires du pouvoir en place.

Autrement dit, il est question de boycotter le projet d’organiser des élections tandis qu’aucune condition n’est réunie pour ce faire. Par suite de quoi, il faudra contraindre le locataire du Palais National à accepter la fin de son mandat présidentiel par respect de la Constitution, pour enfin s’entendre sur un après Jovenel. Soit une période de transition qui prendra forme à travers un accord politique entre le secteur politique et les autres secteurs de la société civile.

De par ses objectifs, la déclaration d’engagement demeure donc pour nos Sujets le meilleur des moyens d’aboutir à la construction d’une nouvelle société où règne une véritable démocratie. Conduisant alors nécessairement au bon fonctionnement de ses institutions. Mais, bien avant d’arriver jusque-là, il importe à ce que « tous les secteurs vitaux, conscients du danger public que représente l’Exécutif actuel, se mettent ensemble pour mettre un terme à la mauvaise gouvernance, au règne de l’incompétence et de la gangstérisation ».

Toutefois, la lettre est adressée à deux instances distinctes, à savoir Fanmi Lavalas susmentionné et Fowòm Patryotik. Car, sont identifiés en tant que destinataires, Maryse Narcisse et Joël Édouard Vorbe dit Pacha Vorbe, adeptes du premier Parti en question. Et Jean William Jeanty pour le second.

Au bas de cette correspondance, ont posé leur signature : Edouard Paultre, Ralph Youri Chevry de la CAMH, Marjory Michel du secteur démocratique et populaire, Edmonde Supplice Beauzile du PFSDH (FUSION), Ralph Youri Chevry de la CAMH, et Célestin de Initiative Patriote Marien – IPAM.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker