Un bébé enlevé, tué puis découpé en morceau dans la Grand’Anse

(TripFoumi Enfo) – Un bébé de 15 mois a été enlevé par des individus non identifiés le 3 octobre 2020 à «Débara», 9e Section Communale de Jérémie. C’est ce que révèle le 11 octobre dernier l’Initiative Départementale contre la Traite et le Trafic des Enfants (IDETTE). Cinq jours plus tard, soit le 8 octobre, le corps morcelé de cette fillette a été retrouvé non loin de la demeure de sa famille.

Me Ilnord Labonté, juge de Paix de Jérémie, a procédé aux constats légaux du reste du cadavre et ordonné l’arrestation des parents de la défunte. La mère a été libérée après audition. Par ailleurs, aucune enquête n’a été diligentée par les autorités judiciaires pour déterminer les auteurs de ce crime odieux, regrette les responsables de la structure. Il faut, toutefois, souligner que ce n’est pas pour la première fois que ces genres de cas arrivent à Jérémie. Toujours selon l’IDETTE, au cours de l’année 2004, une petite fille de 3 ans a été enlevée toujours à Jérémie. Par la suite, sa tête a été retrouvée à l’entrée du cimetière public de la ville.

À part d’être la cité des poètes, Jérémie semble être la ville la plus délaissée par la Justice haïtienne et où les droits de l’Homme sont les moins respectés. Plusieurs cas de viol notamment sur mineur y ont été signalés. Et maintenant, c’est le tour des enlèvements suivis de morcellement qui se dévoilent au grand public. Dans un pays où les droits de l’Homme, notamment le droit à la vie n’est pas respecté, on est, malheureusement, condamné à vivre dans la misère.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker