Le BINUH est passé à côté de sa mission en Haïti, clame la Russie

(TripFoumi Enfo) – La délégation de la Fédération de Russie aux Nations Unies a déclaré lors d’une session du Conseil de Sécurité de l’ONU que, dans un contexte de crises multiples aggravé par la pandémie de COVID-19, le BINUH, au cours de l’année écoulée, n’avait pas été en mesure d’accomplir pleinement sa mission d’accompagnement du dialogue politique national.

Elle a estimé que l’absence de dialogue intérieur avait provoqué une véritable paralysie des autorités haïtiennes et l’incapacité de l’État à s’acquitter de ses prérogatives de base, en particulier la sécurité des citoyens haïtiens.

« La société est divisée mais si elle choisissait de demander une révision de la Constitution, l’ONU devrait se déclarer faveur de cette aspiration », a ajouté la délégation. 

La délégation de la Fédération de Russie s’en est ensuite prise au comportement « menaçant » du Département d’État américain, qui appelle selon elle à condamner ceux qui ne partagent pas sa conception de la démocratie américaine, tout en n’hésitant pas à exiger la démission de gouvernements élus.  

Le dialogue législatif est l’unique moyen d’aller de l’avant, et la seule mission de l’ONU en Haïti doit être d’appuyer ce dialogue, faute de quoi le pays mettra encore des années à se relever, a conclu la délégation.

Par cette même occasion, la République stalinienne profite pour dire que la représentante du sécretariat général des Nations Unies en Haiti, Helen La Lime, a echoue dans sa mission. C’est ce qu’a dit la délégation de la Fédération de la Russie au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker