« Barbecue nou pa pè w », scandent les manifestants

Des milliers de partisans et sympathisants de l’opposition ont manifesté, ce samedi 17 octobre, pour exiger le départ du président de la République, Jovenel Moïse, et réclamer justice pour Me Dorval, Grégory Saint-Hilaire et d’autres personnalités assassinées pendant la caravane de l’insécurité.

Sans surprise les manifestants ont pris pour cible l’ancien policier Barbecue qui avait menacé le jeudi dernier toutes personnes qui avaient l’intention de fouler le macadam ce 17 octobre dans le cadre de la grande mobilisation lancée par l’opposition.

« Barbecue nou pa pè w », ont scandé les manifestants à l’encontre du chef du « G9 an fanmi e alye ». Par ailleurs, Jimmy Chérisier a dit, lors d’une séance live la veille, qu’il n’avait aucune intention d’empêcher la population de manifester si elle réclame de bonne condition de vie.

Il est à souligner que plusieurs civils lourdement armés, qui se réclament partisans du pouvoir, ont été déployés au bas de la ville et dans plusieurs axes routiers menant dans la zone de Pont-Rouge.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker