Usage de gaz lacrymogènes au Champ-de-Mars

Le rassemblement au Champ-de-Mars pour la mobilisation de ce 17 octobre 2020 a été dispersé à coup de gaz lacrymogènes non loin de l’hôtel le Plaza (10:20). Pour cause, les policiers voulaient empêcher les militants de barricader la rue.

Pour l’instant, tout le monde se refugie quelque part. Me André Michel et Nenel Cassy qui étaient présents avaient déjà laissé les lieux bien avant pour se rendre au Carrefour de l’Aéroport. «Leta p ap fè n fè bak. Pèp la deja rasanble, nou mande rès moun ki lakay yo pou vin pran beton an», lâchent les deux leaders qui accusent Jovenel Moïse d’avoir dépenser beaucoup d’argent pour barrer la route à la mobilisation de ce 17 octobre 2020. Ils gardent leur même position, au plus tard, Jovenel Moïse doit laisser le pouvoir.

Une journée plutôt mouvementée s’annonce sur Port-au-Prince et certaines villes de province. Des pneus enflammés sont remarqués au «Kafou Rezistans» malgré la présence des policiers. La foule grossit, la marche est sur le point de démarrer.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker