Nouvelle journée de manifestation annoncée par des étudiants de l’Université d’État d’Haïti (UEH)

(TripFoumi Enfo) – Plusieurs étudiants issus de diverses facultés de l’Université d’État d’Haïti (UEH) annoncent une nouvelle journée de manifestation pour ce jeudi 22 octobre 2020. Ils veulent, avant tout, protester contre les actes d’insécurité grandissante que connaît le pays mais aussi, continuer d’exiger justice pour Me Monferrier Dorval et Grégory Saint-Hilaire, selon deux d’entre eux, intervenant sur la Radio Sans Fin (RSF).

Ils donnent rendez-vous à l’Avenue Christophe et dans les zones environnantes des Faculté d’Éthnologie et de Droit de Port-au-Prince. Leurs objectifs restent les mêmes: dire non face à la montée inquiétante de l’insécurité dans le pays et aussi, pour continuer de réclamer justice pour Me Monferrier Dorval, assassiné en sa résidence privée le 28 août dernier et pour Grégory Saint-Hilaire, tué d’une balle dans le dos le 2 octobre passé dans l’enceinte même de l’École Normale Supérieure (ENS).

Qualifiant de réussite la marche «avèk liv nan men» du jeudi dernier, ces étudiants remercient toutes les universités privées qui leur ont rejoint dans la bataille. Aussi, ils les invitent à poursuivre la mobilisation ce jeudi pour réclamer le bien-être.

Ces étudiants qualifient le réctorat de l’UEH de complice pour n’avoir pas porté plainte devant la justice contre les assassins de Grégory Saint-Hilaire. Pour cela, ils annoncent qu’ils ne vont pas baisser les bras et se mobiliseront pour que les autorités de la Justice haïtienne et les autorités de l’université prennent leurs responsabilités.

À noter que, selon ces deux étudiants, les funérailles de Grégory Saint-Hilaire n’ont pas encore eu lieu. Il se pourrait que les obsèques soient chantées le 2 novembre prochain, mais rien n’est encore sûr.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker