«La constitution de 1987, un élément de blocage au développement du pays», déclare Jovenel Moïse

(TripFoumi Enfo) – Le président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse, dans un discours adressé à la nation haïtienne ce vendredi 23 octobre 2020, a déclaré que la constitution de 1987 qui constitue un élément de blocage au développement du pays est un pacte de corruption concoctée par un groupe de personnes au détriment de la population haïtienne.

En effet, le locataire du palais national dit avoir entamé des discussions depuis 3 mois avec plusieurs secteurs de la vie nationale dans le cadre du changement de la constitution. Selon le premier mandataire de la nation, ce changement doit se faire avant la réalisation des élections. Il a ensuite ajouté qu’il ne changera pas cette constitution pour lui-même, et ne participera pas aux prochaines joutes électorales.

Pendant que les acteurs de l’opposition s’entredechirent, le premier mandataire de la nation déplace des pions importants pour regagner la confiance de la population haïtienne. Pour certains Jovenel Moïse a finalement trouvé la faiblesse de l’opposition pour préparer le terrain pour l’ancien chef d’État de la République Joseph Michel Martelly.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker