Interdit d’entrer aux États-Unis, « je m’en moque, c’est Haïti qui a fait de moi la star que je suis » Fantom dixit

(TripFoumi Enfo) – Dans une publication sur sa page Instagram ce 23 octobre, Daniel Darius dit Fantom affirme qu’il s’en moque pas mal que les États-Unis annulent son visa, car dit-il, c’est Haïti, sa terre natale qui a fait de lui le roi du Rap Kreyòl (Hip Hop Créole) dont il est aujourd’hui. Il est reconnaissant.

« Je suis le seul « onorab » qui n’a pas peur de vivre avec le peu que j’ai. Pour ce que je n’ai pas, je m’en fou pas mal. C’est Haïti qui a fait de moi le rappeur de haut calibre que je suis aujourd’hui. Et il y a que sur ce sol que je me sens roi » lit-on en créole dans la publication du rappeur à succès de Barikad, duquel groupe il n’est plus depuis plutôt trois (3) mois.

Par ailleurs, si plusieurs acteurs de l’échiquier politique haïtien, qu’ils soient de l’équipe dirigeante actuelle ou de l’opposition, font preuve d’avoir un attachement particulier au pays à la bannière étoilée, Daniel Darius, rappeur de son état, prouve pourtant le contraire. Car, dit-il, il y a que sous son drapeau qu’il se sent à l’aise.

Daniel Darius a été interdit d’entrer aux Etats-Unis cette semaine après qu’il a été soumis à un contrôle des agents de l’immigration américaine à l’aéroport de Fort Lauderdale. Selon Konpa Events qui a rapporté l’information, le rappeur a enfreint la loi migratoire américaine.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker