Jovenel Moïse propose de rédiger une nouvelle Constitution avant les élections

Le président de la République d’Haïti, Jovenel Moise, a proposé ce vendredi 23 octobre 2020 qu’une nouvelle constitution soit rédigée avant les élections présidentielles et législatives.

Dans un discours à la nation, le locataire du palais national a défendu la nécessité de rédiger une nouvelle constitution qui soit moderne, simple et qui permet de gouverner le pays facilement, sans collision entre les trois pouvoirs.

« Les élections devraient avoir lieu après la modification de la Constitution », a martelé le chef d’État, en considérant la Constitution de 1987 comme une source d’instabilité pour le pays.

« Le temps est venu de mettre fin à cette instabilité afin de reconstruire le pays. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et regarder le pays disparaître », a déclaré le président.

Le premier des haïtiens, au pouvoir depuis 2017, a fait la promesse solennelle à la nation et au monde qu’il ne promouvrait pas un changement de la constitution pour son profit personnel.

« Je prends un engagement solennel devant tout le peuple haïtien, devant le monde entier. Je ne demande pas le changement de la Constitution pour bénéficier d’aucun privilège. Je ne serai pas candidat aux prochaines élections. Je veux, comme tout le monde, que tous ceux qui aiment le pays le mettent sur la voie du changement », a-t-il indiqué.

De même, il a assuré que immédiatement après l’adoption de la nouvelle Constitution, l’organisation des élections sera envisagée.

Haïti aurait dû tenir des élections législatives à l’automne 2019, mais ces élections ont été reportées en raison de l’instabilité politique, économique et sociale que connaissait le pays.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker