Un accord hautement historique renouvelé entre l’Etat du Vatican et la Grande Chine

Alors que l’église catholique fait face à un scandale relatif à la déclaration du pape François sur le droit d’union civile des homosexuels, le Vatican vient de renouveler un accord grandement historique avec la République Démocratique et Populaire de Chine. Ce pacte se porte sur la nomination des évêques malgré la position des USA qui dénoncent la répression de l’Etat chinois contre les chrétiens catholiques.

Selon le porte-voix de la diplomatie chinoise, Zaho Lijian, la Chine et le Vatican ont décidé, après de nombreuses discussions, de prolonger l’accord temporaire sur la nomination des évêques pour une période de deux ans. Cette déclaration a été rapportée par l’Agence France Presse (AFP).

Après une longue période de 70 années de désaccord entre Pékin et le Saint-Siège, une entente a été trouvée en 2018 pour mettre un terme à ce conflit qui portait sur la désignation et la nomination des évêques. Le texte avait une durée provisoire de deux ans, voilà pourquoi les deux États se sont entendus de le renouveler.

De son côté, le secrétaire d’État américain Mike Pompéo, estime que cet accord ne protégeait nullement les catholiques de la Chine qui ont toujours fait objet de discrimination et d’attaques. « D’ailleurs, ils ne sont pas protégés contre les agissements du Parti », a-t-il ajouté.

Précisons que les États-Unis et la Chine sont dans un bras de fer depuis quelques années. Au-delà de la dimension économique de leur conflit, il ne faut pas négliger les autres aspects, particulièrement celui de la politique.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker