COVID-19: La Suède refuse d’imposer des mesures de confinement

(TripFoumi Enfo) – Au moment où les dirigeants des pays européens siflent le spectre d’un reconfinement pour lutter contre la propagation de la Covid-19, la Suède, elle, s’y oppose. Les autorités suédoises avancent, en effet, que cette mesure a des impacts très néfastes sur la population que le risque potentiel de contamination

Les autorités suédoises s’opposent une nouvelle fois à des mesures de confinement comme moyen d’endiguer la propagation du Coronavirus. La solitude, l’impact sur la santé mentale des gens sont, entres-autres, les éléments justificatifs de cette décision.

Le gouvernement suédois tient tête depuis le début de la pandémie de coronavirus en refusant de suivre le reste de l’Europe pour imposer le confinement à sa population. Il avance que « ceux qui sont assaillis par la solitude et la misère de l’isolement ont suffisamment souffert ».

“Les personnes âgées, disent-ils, ont assez souffert”, écrit Fraser Nelson. “Elles ont passé des mois à se faire conseiller d’éviter les transports publics, les centres commerciaux et d’autres aspects de la vie quotidienne. Et le résultat ? La solitude. La misère. C’est plus que désagréable: cela se traduit rapidement par la dépression, des problèmes de santé mentale et la mortalité. Nous ne pouvons pas seulement penser au contrôle des infections”, a déclaré Lena Hallengren, ministre suédoise de la santé.

« Une distinction importante : concentrez-vous sur la Covid-19 à l’exclusion d’autres affections et vous risquez des vies”, a-t-elle poursuivi.

La Suède est l’un des rares pays dans le monde ayant opté pour l’approche dite d’«immunité collective ». Elle a fait l’objet de vives critiques de la part des puissances européennes ayant utilisé l’arme du confinement de manière outrancière contre leur population.

Or, « le taux de mortalité lié à la COVID-19 en Suède est inférieur à celui de l’Espagne, du Royaume-Uni et de l’Italie, pays qui ont tous imposé des mesures de confinement draconiennes », a reconnu Newsweek.

Par ailleurs, Anders Tengell, l’épidémiologiste principal du pays a sévèrement critiqué le port de masques faciaux comme étant “très dangereux”. Car, étant réellement inefficace contre le virus et donne un faux sentiment de sécurité.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker