Dementi du Ministre Claude Joseph sur la réévaluation de la délimitation frontalière d’Haïti

(TripFoumi Enfo) – Dans un communiqué en date du lundi 26 octobre 2020, le Ministre dd Affaires Étrangères, Claude Joseph, a pris le contre-pied de l’information portant sur la réévaluation de la frontière terrestre d’Haïti le 21 octobre dernier. Par ailleurs, il informe que les pourparlers entre les deux pays concernent uniquement les bornes 239, 340 et 251 qui ont été immergées par la montée du lac Azuei.

Claude Joseph, le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes a apporté, dans un communiqué en date du lundi 26 octobre, un dementi formel sur une quelconque réévaluation de la délimitation de la frontière terrestre avec la République Dominicaine. L’information a été rapportée par Vant Bèf Info.

Toutefois, le chancelier haïtien précise que « les autorités des deux pays se sont rencontrées dans le but de repérer les bornes frontalières 239 et 240 qui ont été submergées à cause de la montée des eaux du lac Azuéi, de matérialiser une fois de plus la ligne frontalière correspondant à ces bornes et de reconstruire la borne 251 qui a été détruite ».

il rappelle, à cet effet, que la délimitation de la frontière terrestre en Haïti et la République Dominicaine est définitive et ne fait l’objet d’aucune discussion.  » Les bornes dont inamovibles et non discutables », a-t-il dit

A rappeler que la délimitation de la frontière haitiano-dominicaine a été matérialisée par le traité de janvier 1929. Depuis quelques temps, les autorités dominicaines n’ont cessé d’empiéter sur la partie haïtienne notamment dans la commune de Belladère sous le regard complice des dirigeants actuels.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker