Critiqué pour son incohérence, Simon Dieuseul Desras, se défend maladroitement en s’attaquant à certains médias

(TripFoumi Enfo) – “Quand l’incohérence atteint le Zénith, même les anges deviennent têtus”. (Romaric S)

Depuis quelques jours, un sujet domine l’actualité: le président Jovenel Moïse a déclaré avoir parlé à plusieurs acteurs clés de l’opposition politique sans en citer de noms. Peu de temps après toute la presse s’était engagée, à les identifier. Les recherches ayant aboutit, le nom de Simon Desras Dieuseul est apparu. Découvert et sévèrement critiqué dans l’opinion pour son acrobatie, l’ancien président de l’assemblée nationale cherchant maladroitement à se dédouaner s’attaque à certains médias, dont TripFoumi Enfo.

Intervenant ce jeudi sur la Radio Magik9, l’ancien sénateur a déclaré que Djovany Michel, Tripotay Lakay et TripFoumi Enfo travaillent pour des personnalités qui aspirent à devenir Premier ministre. Des accusations jugées graves et sans fondement par des internautes portées par un homme de la trempe de Desras.

« Tous ces réseaux sont monnayés. Ils travaillent pour des gens bien déterminés. Il ne faut pas les faire confiance », a soutenu le nouveau « lalozeur » de la politique haïtienne, qui se déclare démocrate et de fait, il peut changer de position à n’importe quel moment, dit-il, pour le bonheur de son Pays.

TripFoumi Enfo rejette d’un revers de main les déclarations mensongères de l’ancien sénateur Desras et apporte des clarifications, afin que nul n’en ignore. TFE est un jeune média numérique indépendant et responsable. Notre ultime mission est d’informer des millions de lectrices et lecteurs qui nous suivent religieusement. Contrairement aux déclarations de l’ancien parlementaire, TripFoumi Enfo ne travaille pour aucun secteur. Nous ne sommes pas là pour détruire personne ni créer ou inventer des informations. “Quand vous avez de la fièvre, la meilleure chose à faire est de traiter la fièvre et non briser le thermomètre qui vous a averti”, dit-on.

Les leaders politiques haïtiens doivent être plus cohérents et doivent aussi assumer leur responsabilité. Pour l’histoire et pour la vérité, Desras s’attaque à TripFoumi Enfo pour avoir publié un article autour de ses récentes déclarations sur la RCH2000, où il se dit prêt à collaborer avec Jovenel Moïse au cas où ce dernier ferait appel à lui.

Lors de l’émission “TI KOZE AK TT sur TripFoumi Enfo” présentée par Thériel Thélus, le journaliste a montré au public l’incohérence de l’ancien parlementaire. Desras, en décembre 2015 sur Vision 2000, avait déclaré que “Jovenel Moïse est un narco trafiquant, il a une piste d’atterrissage à l’intérieur de sa plantation de banane, il est inconcevable d’avoir un tel homme à la tête du pays”. Et étonnamment, en 2017, sur Signal FM, ce même Desras a rétracté et a plutôt accusé certains journalistes qui, dit-il, avaient mal interprété ses déclarations. TT voulait tout simplement prouver que Me Desras n’est pas cohérent, s’il manifeste l’intérêt de cohabiter avec un narco trafiquant, pour répéter ses propres dires.

Nous sommes face à un tournant considérable de la politique haïtienne. Aujourd’hui, des rumeurs qui circulent partout laissent croire que des membres de l’opposition politique veulent négocier la primature avec le président de la République. Seraient-ils aussi audacieux pour participer à ce complot contre le peuple haïtien?

En tout cas, TripFoumi Enfo suit ce dossier de très prêt et tiendra informé son fidèle lectorat. Nous réitérons notre engagement de travailler avec professionnalisme et de vous tenir informé sur tous les sujets d’ici et d’ailleurs. Nous ne travaillons pour aucun secteur en Haïti ou à l’étranger. Nous sommes un média numérique indépendant respectant les normes déontologiques du métier. Nous sommes un miroir. Nous vous présentons tel que vous êtes. Nous n’avons pas à refaire l’image de personne. Soyez responsables et cohérents!

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker