Haïti et la RD négocient la réouverture du marché binational fermé en raison du nouveau coronavirus

(TripFoumi Enfo) – Les autorités et les commerçants de la République d’Haïti et dominicaine doivent se réunir ce samedi pour discuter sur la réouverture du marché binational de Dajabón, fermé depuis l’arrivée de la covid-19.

Ce marché, qui a une grande importance économique pour les communautés des deux pays, est fermé depuis mars dernier, le gouvernement dominicain ayant maintenu la frontière terrestre fermée, malgré le fait qu’Haïti l’ait rouverte le 30 juin dernier.

La réouverture du marché, qui approvisionne en nourriture plusieurs régions du pays, a généré des tensions entre les deux parties ces derniers jours.

Les autorités haïtiennes ont fermé la frontière cette semaine, bloquant les camions qui sont autorisés à passer deux fois par semaine, en représailles au fait que les dominicains ne les ont pas pris en compte.

« Les autorités dominicaines voulaient passer par la force. Nous avons donc fermé la frontière », a déclaré le maire de la commune de Ouanaminthe, Demetrius Luma.

La réunion de samedi devrait approuver un protocole sanitaire élaboré par les autorités des deux pays, ont annoncé les responsables des villes frontalières.

« Au cours de cette réunion, nous allons nous mettre d’accord sur une date pour la réouverture officielle du marché », a fait savoir le maire de Ouanaminthe.

Les commerçants dominicains, qui ont déjà tenu deux réunions avec leurs homologues haïtiens, ont proposé pour que le marché fonctionne quatre jours par semaine.

« Nous avons proposé aux autorités haïtiennes que le marché bilatéral se tienne les lundi, mardi, vendredi et samedi. Nous attendons qu’ils répondent à cette proposition », a écrit Felix Morillo, président de la Fédération des commerçants unis de Dajabon.

Morillo a déclaré qu’il est très probable que le commerce bilatéral ait lieu simultanément dans les deux pays, car Haïti dispose d’une installation physique à Ouanaminthe, qui a été construite pour eux grâce à un don de l’Union européenne.

« La seule chose qui donne vie à la frontière est le commerce. Nous allons donc convenir que ce commerce fonctionnera à nouveau, non pas comme il le faisait avant la pandémie, mais d’une manière qui puisse profiter aux deux pays et l’économie sera revitalisée », a indiqué Morillo.

En République dominicaine et en Haïti, la tendance des infections au coronavirus est à la baisse depuis quelques semaines.

Dans le cas dominicain, 419 infections et deux décès ont été enregistrés le dernier jour, aucun d’entre eux dans la province de Dajabón ; tandis qu’en Haïti, 8 cas ont été signalés le dernier jour, aucun d’entre eux dans la zone frontalière.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker