Élu 46e président des États-Unis d’Amérique, Joe Biden sauvera-t-il Haïti?

(TripFoumi Enfo) – Joseph Robinette Biden Jr., dit Joe Biden est désormais le nouveau locataire de la Maison-Blanche. Une nouvelle acclamée par de nombreux Haïtiens qui n’ont point caché leur support accordé au nouveau élu. Lequel a promis monts et merveilles à la communauté haïtienne durant sa campagne présidentielle.

Après 5 jours de comptage interminable, Joe Biden peut mettre fin à sa quête de l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.

« Je suis honoré que vous m’ayez choisi pour diriger notre grand pays. Le travail qui nous attend sera difficile, mais je vous le promets: je serai le président de tous les Américains – que vous ayez voté pour moi ou non. Je garderai la foi que vous avez placée en moi. » Telle est la réaction première du 46e président des États-Unis.

Depuis le début des campagnes électorales, le démocrate a bénéficié du soutien d’un nombre considérable d’Haïtiens. Un support expliqué par le simple fait que Jovenel Moïse est considéré comme le protégé son rival républicain, Donald Trump.

Ce dernier connu notamment pour avoir qualifié le pays de «shithole country» (pays de merde), a posé nombre d’actions défavorables aux Haïtiens. Annulation du programme de réunification des familles haïtiennes, déportation de plusieurs Haïtiens testés positifs au nouveau coronavirus quelques jours après à Port-au-Prince, tentative de suspension du Temporary Protected Status (TPS)… Donald Trump est accusé de bien des malheurs du peuple haïtien.

Le mercredi 23 octobre 2019, Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama de 2009 à 2017 l’accusera publiquement. « L’administration Trump abandonne le peuple haïtien alors que la crise politique paralyse ce pays », a-t-il tweeté sur son compte personnel.

Les promesses de Joe Biden à Haïti
Environ 1 an après son tweet, Joe Biden est candidat à la présidentielle américaine. Ceci étant, le 5 octobre 2020, le candidat démocrate à la Maison-Blanche s’est rendu à Little Haiti. Communauté d’Américains d’origine haïtienne regroupant près de 300.000 électeurs inscrits sur les listes électorales, celle-ci a eu droit aux différentes formes de promesses de la campagne Biden.

Une véritable démonstration de son talent de charmeur. Joe Biden a pris soin de bien choisir les sujets sur lesquels intervenir. Parmi eux, le TPS (statut de protection temporaire, en français). S’il est élu, ce sont 55.000 titulaires du TPS qui seront protégés contre la déportation, voilà ce que promet Joseph Robinette Biden Jr. aux Haïtiens-Américains de Little Haiti.

Car, contrairement à Donald Trump qui entend mettre fin à ce statut, la campagne Biden en garantit le maintien. Ainsi, toujours en matière d’immigration, Joe Biden assure que toutes les déportations des Haïtiens cesseront pendant ses 100 premiers jours au pouvoir. Le temps pour lui de réviser la décision de l’administration du président sortant Donald Trump visant à mettre fin au TPS. En outre, ces 100 jours seront employés à travailler pour permettre à ces 55.000 titulaires du TPS d’avoir la possibilité d’être reconnus officiellement comme citoyens. Mais encore, Joseph Biden a dit vouloir rétablir le programme de libération conditionnelle pour la réunification familiale en Haïti.

La campagne Biden a donc beaucoup promis à la communauté de Little Haiti. En plus des promesses susmentionnées, d’autres identifiées comme des priorités lui ont été faites s’agissant de politique étrangère envers Haïti. L’équipe démocrate projette de mettre en œuvre une surveillance efficace du financement du gouvernement américain en Haïti. Sont en ce sens prônés des partenariats entre la société civile et la communauté haïtienne-américaine. En sorte que l’argent débloqué aille directement à l’aide au peuple haïtien.

« Investir dans la prospérité et la sécurité d’Haïti est dans l’intérêt de la sécurité nationale des États-Unis ». Joe Biden aurait laissé entrevoir un réel intérêt pour Haïti. Dans son speech destiné à séduire le vote des électeurs de cette collectivité, l’homme politique a continué pour dire qu’en tant que président, il ferait « pression pour un dialogue afin d’éviter toute violence et instabilité supplémentaire » en Haïti.

Alors que plusieurs Haïtiens comptent sur le soutien de Biden en ce qui a trait à un gouvernement haïtien de transition, l’actuel nouveau président présage, selon The Haitien Times, d’exhorter la communauté internationale à travailler avec le gouvernement haïtien pour organiser des élections « dès que possible ». Autrement dit, et Biden et la désormais ancienne administration veulent rapidement des élections en Haïti. Raison pour laquelle le Miami Herald a rapporté que « les Haïtiens, qui espéraient le soutien de Biden sur un gouvernement haïtien de transition, pourraient être déçus ».

Un soutien continu au régime PHTKiste?
Alors vice-président d’Obama, Joe Biden a soutenu le président haïtien Tèt Kale, Michel J. Martelly. En janvier 2015, Biden a rencontré Joseph Martelly en signe du soutien des États-Unis d’Amérique au président haïtien. Ayant loué les « efforts » de ce dernier pour parvenir à la réalisation d’élections au pays, il a critiqué le parlement haïtien pour ne pas avoir réussi à adopter une loi nécessaire à cette fin.

Selon monsieur, les élections étaient trop longtemps retardées. Et devaient coûte que coûte avoir lieu pour élire « démocratiquement » les représentants de ces mêmes Haïtiens qui étaient pourtant contre.

Cas de figure pas si différent de celui présent. Puisque durant sa campagne, le média en ligne basé à Brooklyn, The Haitien Times, rapporte que la campagne Biden s’est prononcée sur le cas des élections en Haïti. « Le président haïtien Jovenel Moïse fait l’objet de manifestations antigouvernementales depuis son entrée en fonction en février 2017, sous le spectre de la fraude électorale. Son administration et son opposition sont en désaccord sur le moment où Moïse devrait quitter ses fonctions, en vertu de la Constitution haïtienne », a annoncé ladite campagne.

De vice-président à président de la Maison-Blanche, le discours de M. Biden n’a donc toujours pas changé. Reconstruction et développement d’Haïti avec le soutien américain, les mêmes promesses, reste à savoir désormais en quoi l’administration Biden-Harris profiterait réellement aux Haïtiens.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker