Seule une transition refondatrice pourra remettre Haïti sur pied, selon Fanmi Lavalas

(TripFoumi Enfo) – Fanmi Lavalas juge anormal la misère du peuple haïtien. Indépendance nationale, bataille de Vertières… Tous ces événements ont eu lieu pour que les nationaux puissent vivre décemment dans leur pays, a déclaré la coordinatrice nationale du parti politique. Lors d’une conférence de presse accordée hier samedi 14 novembre 2020 à la Fondation Aristide pour la Démocratie, Maryse Narcisse en a profité pour lancer un appel à l’unité des forces progressistes et des patriotes pour amener le pays vers une transition refondatrice.

La transition doit avoir lieu. À ce propos, Fanmi Lavalas maintient sa position en s’appuyant sur les différents avantages que celle-ci apportera notamment pour la masse populaire trop longtemps mise à l’écart. Par cette transition, des conditions nécessaires à une profonde transformation sociale devront voir le jour et, conséquemment, le changement du mode de vie de la majorité des Haïtiens.

«Les Haïtiens ont trop souffert ». Coordonnatrice nationale de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse dénonce la misère dans laquelle croupissent les territoriaux, tandis qu’en 1803, à Vertières, leurs ancêtres ont courageusement combattu et payé le prix du sang pour leur léguer une Haïti libre et indépendante. « C’est une situation inacceptable et intolérable qu’il faut changer absolument », martèle l’ex-candidate à la présidence.

Aujourd’hui, le pays se retrouve captif d’un « régime sanguinaire ». Lequel régime oblige les fils et filles du terroir à subir la terreur des gangs armés qui agissent en toute impunité, soutient la femme politique. Ceci les réduit alors à une insécurité criminelle, en plus de celle alimentaire.

En somme, les Haïtiens sont « privés d’éducation, de santé, de logement, de loisir et de leurs droits socio-économiques de base ». Ce qui amène madame Narcisse à rappeler que nos aïeux n’ont pas fait l’indépendance pour qu’on arrive à de tels outrages.

Qu’ils vivent en Haïti ou encore à l’étranger, Maryse Narcisse invite l’ensemble des nationaux à s’unir tous ensembles pour « débarrasser le pays de tout ce qui symbolise l’esclavage dont nos ancêtres ont souffert. » Ainsi donc, pour permettre au pays ainsi qu’aux Haïtiens de recouvrer leur dignité et leur droit incessible à la vie, la transition devient un impératif .

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker