L’ambassade américaine déçue de la décision de la justice haïtienne de blanchir Dadou Jean-Bart

(TripFoumi Enfo) – Le président de la FHF, Yves Jean-Bart a été banni à vie de toutes activités liées au football national et international. Pourtant, 24 heures avant le verdict de la FIFA, le parquet de la Croix-des-Bouquets a décidé de blanchir l’ancien numéro un du foot haïtien. Cette décision est mal perçue par l’ambassade des États-Unis en Haïti.

C’est confirmé. Yves Jean-Bart dit Dadou écope d’une suspension à vie et une amende de plus d’un million de dollars américains. Ce verdict est le résultat d’une vaste enquête menée par la commission d’éthique de la FIFA, suite aux accusations de viols sur mineures à l’encontre du président de la Fédération Haïtienne de Football. Les révélations ont été faites par Romain Molina dans les colonnes du journal anglais « The Guardian ».

Vingt-quatre heures plutôt, le juge instructeur Emilio Accimé dans son ordonnance finale, a décidé de blanchir Dadou, faute de témoins et de preuves. Une décision qui a été saluée par le clan Yves Jean-Bart à travers une note précédant la publication de l’ordonnance du juge en question.

La décision de la justice haïtienne de blanchir Dadou dans ce dossier, a vraisemblablement surpris l’ambassade des États-Unis en Haïti, qui regrette que l’enquête du gouvernement haïtien n’ait pas abouti à des accusations.

« La FIFA a déclaré Yves Jean-Bart coupable d’harcèlement sexuel et d’abus sur des joueuses, y compris des mineures. Nous regrettons que l’enquête du gouvernement haïtien n’ait pas abouti à des accusations. », a tweeté l’ambassade ce vendredi après-midi.

Cette déclaration de l’ambassade des États-Unis en Haïti est considérée aux yeux de plusieurs citoyens comme un affront au système judiciaire haïtien.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker