L’opposition fissurée, Jovenel Moïse sourit

(TripFoumi Enfo) – Un spectacle gratuit de mauvais goût a été mis en scène par les leaders de l’opposition politique le mercredi 18 et le jeudi 19 novembre 2020, alors qu’ils se lancent tous dans une lutte acharnée contre le pouvoir en place.

Entre Moïse Jean-Charles qui n’a pu se la fermer au bon moment et ses combattants-frères qui le conçoivent comme pion de l’exécutif, ça s’est joué sur la place publique, où des morceaux ne pourront jamais être cousus (à nouveau).

Depuis qu’il a choisi de faire cavalier seul, Moïse Jean-Charles, paraissant candidat en campagne électorale, n’a jamais raté l’occasion de tirer à boulets rouges sur les membres du Secteur Démocratique et Populaire, malgré le silence de plusieurs d’eux, méprisant ses propos qui divisent.

Le leader de Pitit Dessalines a, pour oser aller plus loin ou trop loin, traité de vagabonds les autres membres de l’opposition, par le simple fait qu’ils avaient décidé de ne pas s’aligner au parcours annoncé par l’ancien militant de Lavalas.

Un spectacle sordide, suscitant indignation, a été offert à Jovenel Moïse pour le plaisir de son mandat nul. Et ce dernier est alors resté assis au palais national constatant les dégâts, erreurs terribles, d’un groupe d’hommes se réclamant opposants à Apredye.

N’en déplaise à ceux se demandant laquelle des parties cherche à plaire le locataire du palais national, il convient de noter que chacune d’elles avait, à un moment ou un autre, l’occasion d’agir autrement.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker