Panique à Delmas 33 après l’assassinat d’un chauffeur de tap-tap par un policier

(TripFoumi Enfo) – Une situation de panique a régné au niveau de Delmas 33 dans l’après-midi de ce 20 octobre 2020. Pour cause, un policier aurait tué un chauffeur de tap-tap, les autres chauffeurs bloquent la rue en signe de protestation.

Selon les informations parvenues à notre rédaction, le chauffeur aurait refusé de donner son permis de conduire au policier. Se sentant rabaissé, le policier aurait sorti son arme et tué le chauffeur. Pour protester, les autres chauffeurs ont bloqué la rue et dressé des barricades enflammées non loin de St-Louis de Gonzague. Des véhicules privés devant passer à Delmas 33 ont été contraints de rebrousser chemin.

Soulignons qu’il ne passe pas un jour à Port-au-Prince sans recenser de cadavre. Quand ce n’est pas le résultat des bandits, c’est un cas d’accident ou une bavure policière. Haïti, le pays où la vie n’est nullement respectée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker