« Il faut neutraliser ces vagabonds qui prennent le pays en otage », declare le premier ministre Joseph Jouthe à propos de « 509 Fantom »

(TripFoumi Enfo) – Suite à la dernière sortie du groupe « 509 Fantom » dans l’après-midi du 20 novembre 2020 ayant occasionné de nombreux dégâts matériels, le Chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), le Premier ministre Joseph Jouthe exige l’arrestation des membres de cette structure qu’il qualifie d’ailleurs de « vagabonds » et de « terroristes ». 

Selon le chef de la Primature, « nous devons faire appel au calme. Car, on ne peut pas laisser un pays entre les mains d’un ensemble de bandits habillés en uniforme de police et qui prennent la population en otage ». Précisons que dans la même soirée, un ensemble de changements ont été effectués dans le haut-commandement de la PNH.

Plus loin, Joseph Jouthe souligne que tous les chefs de gang doivent être mis sous les verrous quelque soit la couleur de leurs vêtements, faisant ainsi référence à l’uniforme de la Police Nationale d’Haïti. 

Nous devons rappeler que la Police Nationale d’Haïti vient d’avoir un nouveau directeur général. Léon Charles, à peine nommé à ce poste, fait déjà objet de vives critiques dans l’opinion publique, particulièrement dans les émissions d’analyses. 

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker