Accusée d’avoir volé « 3 sak pwa vèt », Marie Guerdeline Louis, mère de 4 enfants, en prison depuis 9 ans, appelle au secours

(TripFoumi Enfo) – Incarcérée depuis 9 ans, Marie Guerdeline Louis lance un cri de détresse et souhaite que le ministre de la justice et de la sécurité publique Rockfeller Vincent entende sa voix pour que justice lui soit rendue. Pris en photo, le message en question vient rappeler pour une énième fois, l’état de putréfaction dans lequel est malheureusement plongé le système judiciaire haïtien.

Une écriture plutôt lisible. Une orthographe peut-être pas digne de l’académie créole, mais le message est clair. Marie Guerdeline Louis, ainsi identifiée, ne passe pas par la tangente pour formuler sa demande. Elle s’adresse directement au Ministre de la Justice Me Vincent, pour que son dossier soit pris en considération.

Marie Guerdeline est accusée d’avoir volé 3 sacs de « pwa vèt », selon ce qu’on peut lire sur l’image de cette note devenue virale sur la toile. Et rien que pour ce « crime », la mère de 4 enfants est enfermée depuis le 10 décembre 2011. « Je n’ai droit à aucune visite », confie la dame qui aurait écrit la note. D’ailleurs, a-t-elle ajouté, elle n’a toujours pas été jugée.

9 ans incarcérée, 9 ans depuis que ses enfants grandissent sans la présence d’une mère. Marie Guerdeline Louis paie le prix fort pour les 3 sacs de poids qu’on l’accuse d’avoir volé. Ignorant donc jusqu’à quand elle sera retenue entre ces 4 murs, elle implore la garde des sceaux pour revoir son dossier.

Quoiqu’il en soit, si Messieurs et Mesdames les ministres sont réellement au courant de leurs fonctions, ils devraient illico se pencher sur le cas de cette pauvre dame qui a passé 9 ans derrière les barreaux rien que pour avoir volé 3 sacs de poids (accusation).

À souligner que pendant ce temps, les dilapidateurs du fonds Petro Caribe donnent des conférences et continuent de gravir les estrades tout confiant, sourire aux lèvres. Peut-on parler de la justice haïtienne comme une femme aux yeux bandés?
L’ordonnance du juge Émilio Accimé en faveur de Dadou Jean Bart nous montre une fois de plus combien notre système judiciaire est souillé, vilipendé. TripFoumi Enfo vous promet de suivre religieusement le dossier de cette pauvre dame pour que justice lui soit rendue.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker