Encore une gifle à la justice haïtienne, mise à mal par la FIFA et le trésor public américain

(TripFoumi Enfo) – La justice haïtienne a été mise à mal par la FIFA dans l’affaire d’abus sexuels sur mineures de Monsieur Yves Jean Bart, et c’est aujourd’hui, le tour du trésor public américain de lever la voile de l’injustice en Haïti dans des délits qui constituent de graves violations des droits humains.

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme ce jeudi 10 décembre, le Bureau du Contrôle des Avoirs Étrangers (OFAC) du Département Américain du Trésor a mis à jour la liste des auteurs de graves violations des droits de l’homme dans plusieurs pays de l’hémisphère occidental, du Moyen-Orient et d’Eurasie. Pour Haïti, les auteurs intellectuels du massacre de La Saline ont été ciblés par le trésor public américain.

L’ancien directeur du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales, Fednel Monchéry, l’ancien délégué départemental de l’Ouest, Pierre Richard Duplan et l’ancien agent de l’UDMO et actuellement leader du gang G9, Jimmy Chérisier alias Barbecue ont été sanctionnés par le trésor public américain pour leur implication dans le massacre perpétré à La Saline les 13 et 14 Novembre 2018 constituant, selon les américains, de graves violations des droits humains.

Longtemps oubliés par les autorités judiciaires, Fednel Monchéry et Pierre Richard Duplan sont portés disparus depuis qu’ils ont été démis de leurs fonctions en septembre 2019 dernier. Quant à Jimmy Chérisier alias Barbecue, avec un mandat d’arrêt à son encontre, il est libre de mouvement et dirige une fédération de gangs dénommée G9. Il fait la loi au bas de la ville et multiplie les attaques armées contre les civils dans les quartiers populaires.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker