Jovenel Moïse croit que son administration contribue à bâtir une société plus juste

(TripFoumi Enfo) – Le Président Jovenel Moïse n’a pas raté l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme ce 10 décembre 2020 pour se donner de bonnes notes en matière de respect des droits humains. Dans un message publié sur son compte Twitter, son administration a fait le maximum d’efforts pour bâtir une société plus juste en Haïti.

Le président n’admet pas avoir fait des erreurs et croit toujours qu’il a raison, malgré les nombreux rapports des organismes de défense des droits humains qui critiquent la violation systématique des droits de la personne en Haïti. Jovenel Moïse estime que son gouvernement a travaillé pour avoir une société plus juste.

Il vit dans un autre pays! D’ailleurs, c’est ce qu’il a laissé croire ce 10 décembre 2020, date marquant la journée internationale des droits humains.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Dans un message diffusé sur son compte Twitter, Jovenel Moïse a écrit: «La journée des droits de l’homme célébrée le 10 décembre est l’occasion de rappeler les efforts de mon Administration à bâtir une société plus juste.». Ce, pour se vanter des travaux réalisés et ayant contribué à l’établissement de l’État de droit en Haïti. Ce que la grande partie de la population n’a jamais remarqué. Il précise qu’il va tout mettre en œuvre pour permettre aux haïtiens de jouir sans réserve de leurs droits. «En tant que Chef d’Etat, je ne lésinerai sur aucun moyen en vue de permettre au peuple haïtien de jouir pleinement de ses droits.», conclu son message.

Faudrait-il rappeler au chef de l’État que c’est sur son administration que le pays a connu beaucoup plus de foyers de gangs?
Faudrait-il aussi lui parler des différents massacres, dont celui de «Gran Ravin», Bel-Air, La Saline et Carrefour-Feuilles? Il faut aussi noter que c’est sur l’ère de Jovenel Moïse que les bandits sont devenus légaux dans le pays, opérant toujours et partout en toute quiétude.

Ainsi, la masse continue de croupir dans la misère, l’insécurité et le droit à la vie est banalisé. Pourtant, il trouve même les mots pour parler d’efforts consentis par son gouvernement pour rémédier cette situation.
Pour quel résultat?

Ce qui nous laisse à comprendre que le président ne s’est jamais rendu compte des différents problèmes du pays. Il divague en croyant déjà tout résoudre, pourtant la réalité prouve le contraire.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker