Inquiet, le Core Group s’exprime sur le décret créant l’Agence Nationale de l’Intelligence (ANI)

(TripFoumi Enfo) – Dans une note de presse publiée ce 12 décembre 2020, le Core Group se dit inquiet suite à la publication du décret portant sur la création, l’organisation et le fonctionnement de l’Agence Nationale de l’Intelligence (ANI) ainsi que celui sur le renforcement de la sécurité publique. Selon lui, ces deux décrets ne respectent pas les principes fondamentaux des droits de l’Homme.

«Ces deux décrets présidentiels… ne semblent pas conformes à certains principes fondamentaux de la démocratie, de l’État de droit et des droits civils et politiques des citoyens.», a-t-il écrit. Ce, pour exprimer sa préoccupation du fait que ce décret octroie une quasi-immunité juridique aux agents de l’ANI, les rendant ainsi impunissable par la Justice. Ce qui, selon le Core Group, peut ouvrir la possibilité à des abus.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Vu que la prérogative de fixer les lois relève au Parlement, cette sturcture encourage une fois de plus l’organisation des élections législatives pour compléter l’institution parlementaire dans le plus bref délai. Cependant, elle rappelle que les conditions pour avoir un scrutin démocratique doivent être réunies.

Si Jovenel Moïse multiplie chaque jour des décrets, des voix n’arrêtent pas de s’élever contre cette pratique qui ne joue pas en faveur de la population. Incrédule, il continue en toute quiétude. Ce qui laisse croire que des jours sombres s’annoncent pour la démocratie en Haïti, déjà trop longtemps bafouée.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker