L’USAID vient en aide à 600 écoles pour la rentrée des classes

(TripFoumi Enfo) – 600 écoles réparties sur plusieurs départements du pays ont bénéficié de l’aide de l’USAID pour la rentrée des classes de l’année académique 2020-2021.bCette aide s’inscrit dans la nécessité d’apporter un appui direct aux élèves dans le contexte de la propagation de la Covid-19. Une initiative pour faciliter leur apprentissage dans un climat de sécurité, a informé l’agence, le mardi 15 décembre, dans un communiqué de presse

En partenariat avec le Bureau des Nations Unies pour les Services aux projets (UNOPS), l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) a octroyé une assistance à plus de 600 écoles à travers le pays pour l’année scolaire 2020-2021. Cette initiative vise à accompagner les enfants et les inciter à retourner à l’école dans un climat de sécurité par rapport au contexte lié à la propagation de la Covid-19, selon un communiqué daté du 15 décembre 2020.

Ce support s’est manifesté par la ”distribution de matériel de lecture, d’apprentissage et d’enseignement en français et en créole aux élèves et enseignants de première et deuxième année dans 600 écoles à travers Haïti.

En effet, l’« USAID s’est associé à la Fondation Caris et à l’UNICEF pour distribuer des stations de lavage des mains, des seaux, du savon, du chlore et des brochures de sensibilisation à la Covid-19 à plus de 300 écoles dans cinq départements géographiques du pays.»

“Le Gouvernement Américain s’est engagé à aider les enfants haïtiens à retourner à l’école en toute sécurité avec le matériel dont ils ont besoin pour réussir en classe. Notre objectif est de travailler avec nos partenaires pour aider les étudiants à acquérir l’éducation et les compétences dont ils ont besoin pour grandir et contribuer au succès à long terme de l’économie haïtienne.”, déclaré l’Ambassadeur des États-Unis en Haïti, Michele Sison.

Avec le soutien de l’USAID, l’UNOPS a distribué le matériel pédagogique pour la première et la deuxième année du programme d’alphabétisation parrainé par l’USAID et le Ministère de l’éducation haïtien (MENFP -M’ap li net ale et Je parle bien français) aux 600 écoles inscrites au programme. Le Ministère de l’Éducation Nationale, l’UNICEF, l’Université Notre Dame aux États-Unis, d’autres donateurs et partenaires comme la Banque Mondiale, la Banque Interaméricaine de Développement, la Fondation WK Kellogg, Catholic Relief Services (CRS) Haïti et La Commission Episcopale pour l’Education Catholique (CEEC), pour n’en citer que quelques-uns. 84 089 élèves de première et deuxième année fondamentale ont reçu 294 705 livres de lecture et 3 999 enseignants de première et de deuxième année fondamentale ont reçu 23 994 guides d’enseignement, note le communiqué

L’USAID s’est associé également à la Fondation Caris pour combler le vide en matière d’assainissement dans les écoles. « Par l’intermédiaire de la Caris Foundation International et de l’Université Notre Dame aux États-Unis, l’USAID a équipé 310 écoles des départements du Nord, de l’Artibonite, du Centre, du Sud et de la Grand’Anse de stations de lavage des mains, avec des seaux, du savon, du chlore et dewbrochures de sensibilisation sur la COVID-19. Ces équipements et matériels pédagogiques aideront 30 000 élèves à se laver les mains régulièrement afin de réduire le risque d’infection et de transmission de la COVID-19.
En outre, 820 enseignants ont reçu des équipements de protection individuelle (EPI) essentiels tels que des masques et des visières», peut-on lire dans le communiqué.

Grâce au programme « Strongnings », Read Haiti « qui a débuté en juin 2020 sur 14 stations de radio dans cinq départements d’Haïti pour offrir aux familles et aux enfants des opportunités d’apprendre et de grandir pendant que les écoles étaient fermées en raison de la pandémie» sera étendu à travers le pays.

Le Directeur de cette Mission, Chris Cushing, a déclaré: “L’USAID continuera de travailler avec les écoles, les parents et les églises pour répondre aux besoins de développement et d’apprentissage des enfants haïtiens afin d’améliorer leurs capacités d’alphabétisation et de les mettre sur la voie du succès.”

Haïti est l’un des grands pays bénéficiaires de l’aide internationale. Les principaux bailleurs interviennent depuis des années dans tous les secteurs de la vie nationale pour apporter le «développement» qui, toutefois, peine à se manifester.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker