Insécurité : « Devan katedral » n’existe plus

(TripFoumi Enfo) – « Devan katedral » était, dans le temps, l’endroit préférentiel de quiconque dont le téléphone, ou n’importe quel appareil électronique, est tombé en panne ; c’était le centre du dépannage.

Situé à Bél-air, dans les environs des débris de la Cathédrale de Port-au-Prince effondrée lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, « Devan katedral » renferme des marchands ambulants et d’autres qui étalent leurs marchandises au bord des rues.

Depuis la montée de l’insécurité dans la zone métropolitaine, « Devan katedral », qui est à quelques mètres du palais national, est sans vie.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Bien avant de cela, il ne se passait une journée sans que les usagers de la zone n’enregistrent un des leurs victime d’un acte de banditisme.

Ces jours-ci, « Devan katedral » est vidé. Plus de marchands. Les bandits y opèrent jour et nuit. Le groupe « krache dife » du G9 prend contrôle de la zone et décide qui doit vivre et qui doit mourir, selon certains citoyens.

Le 15 décembre dernier, un élève et un septuagénaire ont été calcinés par ce gang armé à une distance non loin de la rue Pavée.

Ces bandits armés ne font objet d’aucune forme d’attaques par les forces de l’ordre. On dirait qu’ils ont carte blanche pour opérer comme bon leur semble, ôter la vie des citoyens au quotidien.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker