Codid-19: Les pays pauvres recevront gratuitement les vaccins promet OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré vendredi qu’elle commencera à fournir le vaccin contre la COVID-19 à tous les pays en développement au cours du premier semestre de l’année 2021. Les premières livraisons arriveront au cours du premier trimestre.

Cette distribution se fera par l’intermédiaire de la plateforme Covax, créée par l’Organisation avec la participation de plusieurs organisations internationales publiques et privées pour donner aux pays pauvres l’accès à une technologie capable de mettre fin à la pandémie, notamment des traitements, des tests de diagnostic et des vaccins.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Il a été rapporté que pour le moment, Covax a conclu des accords qui garantissent 2 milliards de doses de vaccins disponibles, qui seront distribuées de manière égale et simultanée entre les pays.

L’objectif est de couvrir au moins 20 % de la population de chacune d’elles, ce qui permettrait d’atteindre les groupes les plus à risque.

Lors d’une conférence de presse avec des dirigeants du secteur pharmaceutique et des représentants de plusieurs organisations participant au Covax, l’OMS a déclaré que les accords signés lui assurent une partie des vaccins de la première vague de production ».

Actuellement, le vaccin développé par Pfizer/BioNTech est le seul à avoir reçu une autorisation d’utilisation d’urgence aux États-Unis, tandis que le vaccin de la biotechnologie moderne est sur le point d’obtenir la même autorisation.

L’Agence européenne des médicaments, l’organe de l’UE qui examine les dossiers de ces deux organismes, devrait annoncer sa décision avant la fin de l’année.

Sur les 2 milliards de vaccins, l’OMS a déclaré que 1,3 milliard de doses seront financées par des dons et la participation des pays à revenu élevé.

Parmi les nouveaux accords d’achat annoncés aujourd’hui, Covax a signé avec AstraZeneca pour 170 millions de doses et avec Johnson & Johnson pour 500 millions de doses du vaccin développé par sa filiale spécialisée Janssen Pharmaceutical.

L’intérêt de ce dernier candidat vaccin, qui fait l’objet de deux essais cliniques de phase 3 en voie d’achèvement, réside dans le fait qu’il est étudié en une seule dose.

Les vaccins de Pfizer et de Moderna nécessitent deux doses, ce qui signifie que les deux milliards de doses assurées jusqu’à présent pour l’OMS serviront à vacciner un milliard de personnes.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker