Constatant l’échec de La CNDDR, le PM Jouthe exige le démantèlement des gangs armés

(TripFoumi Enfo) – Vu que le volet “réinsertion” dans la mission de la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et de Réinsertion (CNDDR) a échoué, le Premier ministre Joseph Jouthe estime passer d’emblée à la phase finale : celle de démanteler les gangs à tout prix. Il a fait cette déclaration dans un point de presse ce lundi 21 décembre dans sa résidence privée à Bourdon.

Le chef du gouvernement qui est également président du Conseil Supérieur de la Police National (CSPN), affirme que la CNDDR a passé trop de temps à se voir échoué dans son objectif. « Il est temps de passer à l’action. On n’est plus au moment de la réinsertion. L’heure est au désarmement », a martelé Joseph Jouthe, soulignant que les chefs de gangs n’ont aucune volonté de déposer les armes.

Dans cette même occasion, le chef du gouvernement en a aussi profité pour souligner que la Police Nationale d’Haïti (PNH) est en pleine phase de disloquer les bandits armés qui sèment la terreur au sein des familles haïtiennes.

Si le « Premier des policiers » estime que la CNDDR a trop longtemps dialogué avec les bandits armés du pays, il était le premier cadre du pouvoir à confirmer qu’il a en permanence des entretiens téléphoniques avec les bandits, car dit-il, ils sont aussi ses fils.

Le PM Jouthe a aussi donné le plein pouvoir aux agents de la Police Nationale de fouiller tous les véhicules circulant sur la voie publique quelque soit leur appartenance, sauf le cortège du président de la République.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker