De janvier à Décembre, l’administration Moïse/Jouthe a déjà adopté 38 décrets

(TripFoumi Enfo) -L’administration Moïse/Jouthe marche à pas de tortue quand il s’agit de se préoccuper des problèmes dits prioritaires de la société. Mais, quant aux initiatives visant à assurer leur pouvoir politique, il joue sur toutes les lignes et avec des décrets en plus.

Depuis le dysfonctionnement du parlement, l’administration Moïse/Jouthe a déjà adopté 38 décrets, y compris ceux récemment pris portant sur le renforcement de la sécurité publique et la création de l’Agence Nationale d’Intelligence (ANI).


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Jovenel Moïse a adopté en mai seulement quatre décrets et ce, malgré la Covid-19. En juin, il a adopté un code pénal non cadré avec la réalité sociale. Ce qui a provoqué le soulèvement de plusieurs secteurs, dont les chrétiens.

Le 6 novembre dernier, Jovenel Moïse et Jouthe Joseph limitent le pouvoir de contrôle de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif en adoptant un décret qui enlève à la cour le droit de freiner tout accord non conforme à la loi.

Tout récemment, soit le 26 novembre, ils ont pris un décret sur le renforcement de la sécurité publique en enlevant de simples contraventions au rang de crimes. Ils sont allés jusqu’à créer un corps dénommé Agence Nationale d’Intelligence qui aura des membres non-passibles des poursuites judiciaires.

Les deux derniers décrets de Jovenel Moïse, selon le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), risquent d’engendrer des violations des droits fondamentaux et les libertés individuelles du citoyen haïtien. Malgré tout, il possible que l’exécutif en prenne de nouveaux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker