L’ONU se félicite des progrès réalisés contre le choléra en Haïti

(TripFoumi Enfo) –  L’envoyée spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour Haïti, Josette Sheeran, a salué mercredi les progrès réalisés dans la lutte contre le choléra dans le pays. « Notre premier objectif était d’arrêter la propagation du choléra et nous sommes sur la bonne voie pour déclarer l’éradication du choléra en Haïti », a déclaré Mme Sheeran dans un message publié par l’ONU.

La diplomate a rappelé qu’elle soutient également les efforts nationaux pour mettre en œuvre un plan de croissance durable dans ce pays des Caraïbes qui prendra fin en 2030. « Avec une vision claire et unifiée, et avec la gratitude pour les efforts incroyables des travailleurs haïtiens de première ligne et des dirigeants communautaires, nous sortons d’une période difficile », a ajouté Mme Sheeran, qui est en fonction depuis juin 2017.

Elle a expliqué qu’Haïti n’avait pas eu un seul cas de choléra confirmé par un laboratoire pendant près de deux années consécutives. « Ce résultat est dû au leadership du gouvernement de la République d’Haïti, aux efforts inlassables des travailleurs de première ligne et des communautés haïtiennes, et à l’action coordonnée dans le cadre d’un plan novateur entre les autorités et les Nations Unies », a indiqué la diplomate.

Sheeran a fait savoir que l’ONU s’engageait à continuer à donner la priorité à l’éradication du choléra en Haïti et à s’assurer que les gains durement acquis soient encore consolidés afin de parvenir à la déclaration d’élimination du choléra dans le pays d’ici 2022.

Le choléra a été introduit dans le pays en octobre 2010 par les troupes népalaises qui faisaient partie de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah), causant au moins 10 000 morts dans le pays.

La mission militaire de l’ONU s’est terminée en 2017. Elle a été remplacée par une mission de police qui a duré deux ans. Pour le moment,  une délégation non sécuritaire connue sous le nom de Bureau Intégré des Nations Unies à Haïti (Binuh) continue d’occuper les espaces de décision de l’État .

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker