«Les hommes armés tués à Canaan sont des bandits», précise le Ministère de la Défense

(TripFoumi Enfo) – Dans une note de presse datée du 2 janvier 2021, le Ministère de la Défense annonce que les hommes armés tués dans l’opération policière menée à Canaan 3 ne sont pas des militaires. «Ce sont des bandits qui ont défié l’ordre public», lit-on.

«…les trois individus mortellement blessés au cours d’affrontements armés avec les forces de l’ordre ne sont pas des militaires mais des bandits qui ont défié l’ordre public.», lit-on dans la première partie de cette note. Par la même occasion, le ministère souligne que cette opération a été menée de manière conjointe entre la Police Nationale d’Haïti (PNH) et les Forces Armées d’Haïti (FAd’H). Rappelant sa volonté sans égal de faire régner la paix dans le pays, l’institution gouvernementale soutient qu’aucun militaire ne s’autoriserait le droit de participer à des actes contraires à la loi. Pour ainsi dire, aucun militaire ne commettrait des exactions et ne rançonnerait pas la population.

Aussi, Jeantel Joseph, le responsable de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP), annonce que ces individus n’ont rien à voir ni de loin ni de près avec l’institution armée qu’il dirige.

Cette opération a été menée le 2 janvier 2021 à Canaan 3 où au moins trois individus ont été tués. Ils se réclamaient d’une structure appelée «Armée de la terre». Ils se donnaient pour mission de garantir la sécurité de la population, en dehors des normes établies par les autorités de l’État.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker