Décès du policier Brian D. Sicknick blessé lors des affrontements avec des partisans de Trump au Capitole

(TripFoumi Enfo) – L’officier de police du Capitole, Brian D. Sicknick, est décédé ce jeudi 7 janvier 2021 après avoir été grièvement blessé par les partisans du président américain Donald Trump. Cet agent de police, désormais défunt, est la cinquième personne victime du violent affrontement de mercredi 6 janvier à Washington.

Brian D. Sicknick, officier de police du Capitole a été blessé alors qu’il s’engageait avec des manifestants pro-Trump mercredi et est retourné au bureau de sa division, où il s’est effondré, a déclaré la porte-parole de la police du Capitole, Eva Malecki à NBC News. Il a été emmené d’urgence à l’hôpital, où il est décédé.

Brian D. Sicknick, qui a rejoint la police du Capitole des États-Unis en 2008, est la cinquième personne à être décédée du violent affrontement de mercredi à Washington où les partisans de Donald Trump ont fait irruption dans l’enceinte du parlement.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Un vétéran de l’armée de l’air et un fervent partisan de Trump qui faisaient partie de la foule qui a pénétré de force dans le bâtiment ont été lâchement abattus par la police du Capitole. Trois autres personnes sont mortes dans des « urgences médicales » après l’émeute, ont indiqué des responsables.

La nouvelle de la mort de l’officier Sicknick survient peu de temps après la démission du chef de la police du Capitole, Steven Sund, objet des critiques de la réponse du département aux émeutiers qui ont franchi des barricades, vandalisé le bâtiment et se sont affrontés avec la police.

La démission de Sund entrera en vigueur le 16 janvier, à quelques jours de l’investiture du président élu Joe Biden, a déclaré jeudi une porte-parole de la police. Le chef du syndicat du département a également appelé à un «changement au sommet».

Dans un message vidéo publié via son compte Twitter, Donald Trump a appelé ses partisans à rentrer chez eux, tout en assurant comprendre leurs motivations, une façon de limiter les dégâts.

« Rentrez chez vous ». Quelques heures après l’irruption de manifestants pro-Trump dans l’enceinte du Capitole, ayant entraîné la suspension de la session de certification des résultats de l’élection présidentielle par le Congrès, le chef de l’État sortant a adressé un message à ses partisans via son compte Twitter.

« Je sais que vous souffrez, je sais que vous êtes blessés, l’élection nous a été volée, nous avons largement gagné et tout le monde le sait, en particulier nos adversaires. Mais, il faut que vous rentriez chez vous maintenant, nous avons besoin de paix (…), nous ne voulons pas que quiconque soit blessé », a affirmé Donald Trump.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker