10 bébés morts dans l’incendie d’un hôpital en Inde

(TripFoumi Enfo) – La mort de dix bébés ce dimanche 10 janvier 2020 dans l’incendie d’un hôpital en Inde a déclenché de nombreuses expressions de colère et d’indignation. Ces incidents causent plus de 12 000 décès par an dans ce pays en raison de l’état précaire des infrastructures et l’absence des mesures de sécurité.

Le Ministre de la santé du Maharashtra, Rajesh Tope, a déclaré que trois des bébés étaient morts de brûlures et les sept autres d’asphyxie par la fumée. « Les responsables de cet incident ne seront pas épargnés. Une enquête approfondie a été ordonnée. Nous allons essayer d’éviter de tels incidents à l’avenir en tirant les leçons de cette tragédie », a-t-il annoncé dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux.

Le drame a suscité de nombreuses expressions de regret en Inde, dont celles du Premier Ministre, Narendra Modi. « Une tragédie déchirante dans laquelle nous avons perdu de jeunes vies précieuses. Mes pensées vont à toutes les familles en deuil. J’espère que les blessés se rétabliront le plus vite possible », a écrit Modi sur Twitter.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Malgré des signes de regret et des appels à l’action, les incendies, les glissements de terrain et autres accidents similaires sont fréquents en Inde, souvent en raison de l’état précaire des infrastructures et du manque d’entretien, facteurs alimentés par la corruption et les pratiques illégales.

Selon les dernières données officielles disponibles, en 2018, 13 099 incendies ont été signalés en Inde dans des bâtiments gouvernementaux, des écoles, des résidences et d’autres lieux, au cours desquels 12 748 personnes ont été tuées et 777 blessées.

En août dernier, dix patients atteints de coronavirus sont morts dans l’État d’Andhra Pradesh, dans le sud de l’Inde, lorsqu’un incendie s’est déclaré à l’intérieur d’un hôtel transformé en hôpital où ils étaient soignés, quatre jours après un incident similaire dans lequel huit personnes ont été tuées dans l’État du Gujarat, dans l’ouest de l’Inde.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker