Eddy Labossière exhorte l’État à réguler les marchés en Haïti; le kidnapping aussi

(TripFoumi Enfo) – L’économiste Eddy Labossière, dans un message posté sur Twitter ce 10 janvier 2021, invite l’État à réguler les marchés en Haïti, dont le kidnapping. En ayant un reçu de paiement d’une rançon après un enlèvement, cela empêchera à une personne de se faire kidnapper une deuxième fois, croit dur comme fer le professeur.

Selon M. Labossière, les marchés ne sont pas bien régulés en Haïti. Et cela n’épargne malheureusement pas le marché du kidnapping. Il appuie sa thèse en assurant que, si une personne s’est fait kidnapper une fois, on la torture et on la relâche après avoir donné la somme exigée, on peut la kidnapper une deuxième fois puisque la victime n’a pas un reçu prouvant qu’elle avait déjà été enlevée. En ce sens, il invite l’État haïtien à se pencher sur ce cas.

«Les marchés en Haïti ne sont pas bien régulés, le marché du kidnapping aussi.», débute le message de l’économiste. Pour étayer cette thèse, il poursuit en affirmant que: «Vous êtes kidnappé une fois on vous torture, une rançon est exigée mais pas de reçu. Si vous êtes kidnappé une 2e fois, vous devez payer encore.». En qualifiant cet acte d’abus, il invite l’État à réguler ce type de marché: «Un abus; ce type de marché exige une régulation de l’état.», conclut l’économiste.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Il est clair qu’à partir de cette déclaration, le kidnapping en lui-même ne dérange pas trop l’économiste, mais c’est le fait qu’il ne soit pas régulé qui cause problème. À un moment où les actes d’enlèvement échappent au contrôle des autorités, au lieu de les inviter à enrayer ce fléau, Eddy Labossière les invite à le réguler. Avait-il été lucide en faisant cette déclaration? Triste réalité.

Toutefois, après de multiples commentaires, l’économiste a vitement précisé: “Vous devez apprendre à lire entre les lignes, Réguler le marché par l’État veut dire que l’état doit arrêter le kidnappeur et appliquer la peine de mort”, a-t-il retweeté.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker