Liancourt sous l’emprise des bandes armées

(TripFoumi Enfo) – Élevée au rang de commune par un décret présidentiel publié en juillet 2015, Liancourt fait désormais partie des endroits du pays contrôlés par les gangs armés. Vols, viols, enlèvements, assassinats, la commune de Liancourt est confrontée à une vague de violence totalement inédite.

Seulement pour le mois de décembre pas moins de quatre personnes ont été enlevées dans cette commune du département de l’Artibonite dont le nombre des habitants s’élève à 15 000 personnes environ. Plusieurs maisons ont été pillées, vandalisées, selon les dires des résidents, confirmés par le premier citoyen de la municipalité, Ducarmel Mercy.

Au commencement du mois de janvier les assaillants ont continué avec leur pratique déloyale, au passage, trois autres personnes ont été kidnappées. Des infractions qui viennent s’ajouter à celles déjà enregistrées dans cette commune. Pour dénoncer cette situation d’insécurité, la population a manifesté tôt le lundi 4 janvier 2021 dans les rues de la commune.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Pancarte en main, des dizaines de Liancourtois ont marché pour appeler les autorités à prendre leurs responsabilités. “Nou vle viv anpè », ont scandé les manifestants dénonçant les violences. Entre-temps, la direction de la PNH entend déployer de nouvelles stratégies pour combattre l’insécurité sur toute l’étendue du territoire.

Il faut toutefois rappeler que les gangs ne sont pas démantelés, ils sont juste relocalisés pour endeuiller d’autres familles haïtiennes.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker