Me André Michel qualifie d’imposteurs, de délinquants, de voyous et d’usurpateurs de titre les 9 membres du CEP contesté

(TripFoumi Enfo) – Me André Michel attaque publiquement ce 10 janvier 2021 les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) en les qualifiant d’imposteurs, de voyous et de délinquants. Malgré les menaces d’amende et d’emprisonnement faites par le président Jovenel Moïse sur quiconque qui s’attaquerait à son CEP, l’avocat n’a pas peur de provoquer le chef de l’État.

Selon l’article 16 du décret portant sur le référendum, «Est puni d’une amende de 25 000 gourdes et d’un emprisonnement de 6 mois à un an, tout outrage fait à un fonctionnaire du CEP dans l’exercice de ses fonctions», prévient le chef de la nation dans son décret. Par cette menace, il voulait calmer les nerfs sur les critiques portées contre l’institution électorale. Pourtant, selon toutes vraisemblances, cela a mis de l’huile sur le feu et Me André Michel tire à boulets rouges sur les conseillers électoraux.

«Les 9 membres du Conseil Électoral Provisoire sont tous des imposteurs, des délinquants, des voyous, des usurpateurs de titre.», écrit dans un premier temps sur Twitter Me Michel, porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire. Pour conclure ce même message qu’il a repris sur Facebook, il souligne à l’encre forte qu’il n’a aucun respect pour ces prétendus membres du CEP. «Je n’ai aucun respect pour des prétendus membres d’un CEP qui acceptent d’entrer en fonction sans prêter le serment exigé par les lois de la République.».

L’opposant farouche au pouvoir en place montre qu’il n’est pas prêt à abandonner sa cause et attaque Jovenel Moïse sur tous les terrains. Quelles seront les réponses du président? On ne sait pas. Mais la fin de cette bataille ne semble pas être pour aujourd’hui.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker