Bavure policière : Un militant tabassé puis arrêté pour avoir été surpris avec un caoutchouc sur sa tête

(TripFoumi Enfo) – Au cours de la journée de mobilisation du vendredi 15 janvier 2021, programmée par l’opposition, un manifestant a été sévèrement maltraité par les agents des forces de l’ordre, puis arrêté, pour le simple fait qu’il a été surpris avec un caoutchouc sur ta tête.

L’incident s’est produit au niveau de Post-Marchand. Selon Ralph Tedy Erold, le photo-journaliste et PDG de TedActu, qui, dit-il, avait suivi à la lettre le déroulement de l’événement, aucune explication ne saurait justifier un pareil comportement.

« Polisye yo wè misye ak kawochou a sou tèt li. Yon polisye avanse sou li epi kenbe l nan kòlèt. Misye ri paske li konnen li pa fè anyen ki mal. Lòt polisye ki te nan bakòp la avanse sou misye epi bal anpil kout bòt, kalòt ak kout baton. Aprèsa yo boure l nan dèyè machin yo epi ale avèl », a rapporté le photo-journaliste qui a accompagné son récit des faits de cinq photos.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Face à de tel traitement de la part des agents de la PNH, les réactions des internautes étaient nombreuses à envahir la toile. Selon leurs questionnements, ils disent entre autres ne pas comprendre comment se fait-il que ceux-là placés pour protéger la population sont les mêmes qui la terrorisent sans justification aucune.

Aussi, faut-il rappeler que ces mêmes policiers qui abusent de leur autorité contre la population civile sont les mêmes qui se trouvent impuissants face à la montée fulgurante de l’insécurité, notamment le kidnapping et les cas d’assassinat qui sèment la terreur dans les familles haïtiennes depuis quelques mois ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker