11 millions d’immigrants illégaux pourraient bénéficier d’un statut légal aux États-Unis

(TripFoumi Enfo) – La décision du président élu des États-Unis Joe Biden de demander immédiatement au Congrès d’offrir un statut juridique à environ 11 millions de personnes dans le pays a surpris les partisans, étant donné que cette question divise depuis longtemps les démocrates et les républicains, même au sein de leur propre parti. Il annoncera, dès son premier jour de mandat, un projet de loi visant à ouvrir la voie à la citoyenneté pour des millions d’immigrants illégaux aux États-Unis.

Le président élu a fait campagne sur la voie de la citoyenneté pour quelque 11 millions d’immigrés clandestins aux États-Unis, mais on ne savait pas avec quelle rapidité il allait agir tout en luttant contre la pandémie de coronavirus, l’économie et d’autres priorités. Pour les partisans, le souvenir du candidat à la présidence Barack Obama, qui a promis un projet de loi sur l’immigration dès sa première année de mandat, en 2009, était encore frais dans les mémoires.

Le plan de l’ancien vice-Président est à l’opposé de celui de Donald Trump, dont le succès de la campagne présidentielle de 2016 reposait en partie sur la limitation ou l’arrêt de l’immigration clandestine. En cas de succès, cette loi serait la plus grande avancée vers l’octroi d’un statut aux personnes se trouvant illégalement sur le territoire américain depuis que le président Ronald Reagan a amnistié près de 3 millions de personnes en 1986.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Le vice-président élu Kamala Harris a tenu des propos similaires lors d’une interview avec Univision diffusée mardi, affirmant que les bénéficiaires du Daca et du TPS obtiendront automatiquement des cartes vertes tandis que d’autres seront sur le chemin de la citoyenneté pendant huit ans.

Des attitudes plus favorables à l’immigration surtout parmi les démocrates pourraient cette fois-ci peser en faveur de Joe. Un sondage Gallup réalisé l’année dernière a révélé que 34 % des personnes interrogées étaient favorables à une plus grande immigration, contre 21 % en 2016 et plus que jamais depuis qu’il a commencé à poser la question en 1965. L’enquête a révélé que 77 % des personnes interrogées estimaient que l’immigration était bonne pour le pays dans son ensemble, soit une légère augmentation par rapport aux 72 % de 2016.

Il est impossible de savoir avec précision combien de personnes se trouvent aux États-Unis en situation irrégulière. Le Pew Research Center estime qu’il y en avait 10,5 millions en 2017, contre un record de 12,2 millions en 2007. Le département de la sécurité intérieure estime qu’il y avait 12 millions de personnes dans le pays illégalement en 2015, dont près de 80 % depuis plus de 10 ans. Plus de la moitié d’entre elles étaient mexicaines.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker