Le secteur protestant réclame le départ de Jovenel Moïse

(TripFoumi Enfo)- Critiqué pour sa passivité dans la crise politique actuelle que connaît le pays, le secteur protestant en Haïti, représenté par plusieurs organisations, sort de son silence en adoptant une position. Désormais, il réclame le départ de Jovenel Moïse au pouvoir le 7 fevrier prochain.

Dans une note publiée le dimanche 17 janvier 2021 portant la signature de plusieurs représentants des organisations membres, Jovenel Moïse est appelé à remettre le tablier. « Nous demandons au Président de la République Jovenel Moïse de prendre acte de la fin de son mandat le 7 février 2021 », écrivent les hommes de Dieu.

Ces organisations signataires, comparent la situation du pays comme une « chaudière bouillante, prête à exploser, une colère qui gronde et un chaos terrible. » Par conséquent, pour éviter le pire, les disciples du Christ invitent le Président de la République à quitter le pouvoir le 7 février prochain.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Dans ce document signé par la Fédération Protestante d’Haïti (FPH), la Fédération des Pasteurs Haïtiens (FEPAH ), la Conférence des Pasteurs Haïtiens (COPAH); elles demandent à Jovenel Moïse de ne pas s’engager dans une aventure « dangereuse », car, de leur avis, il s’agit d’une violation flagrante de la Constitution en son article 134.2.

La création du conseil électoral en dehors de la constitution, la fédération des gangs armés afin de soutenir le pouvoir, le blocage du dossier Petrocaribe, la publication d’un nombre incroyable de décret à tonalité liberticide et l’impunité pour les personnes impliquées dans des massacres, tels ont été les arguments avancés par le secteur protestant en Haïti pour exiger Jovenel Moïse de quitter le pouvoir.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker