Un sit-in pacifique contre le kidnapping et l’insécurité dispersé de force par la PNH

(TripFoumi Enfo) – La Police Nationale d’Haïti a dispersé de force, ce mardi 19 janvier 2021 un sit-in pacifique devant la résidence privée du Premier ministre Joseph Jouthe pour protester contre les nombreux cas d’enlèvements enregistrés dans le pays ces derniers temps.

Les forces de l’ordre ont fait usage excessif de gaz lacrymogène pour disperser la foule, alors que les participants lançaient des slogans hostiles au gouvernement en place. Ils ont reproché le Président de la République, Jovenel Moïse, pour n’avoir pas pris de mesures drastiques pour lutter contre le kidnapping dans le pays.

Personne n’est épargné en Haïti. Ces derniers mois, des policiers, des étudiants, des professionnels, des médecins, des religieux et des ingénieurs ont été kidnappés contre rançon pour leur libération.

Le mouvement a lieu à la veille d’une grande manifestation appelée par l’opposition pour exiger au chef de l’État le respect de la constitution en laissant le pouvoir le 7 février 2021, date à laquelle son mandat arrive à terme, selon ses opposants.

L’opposition politique a réactivé les protestations anti-gouvernementales cette semaine, afin
d’augmenter la pression dans les rues à l’approche du 7 février 2021.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker