« Peyi a pral fèmen », annonce André Michel

(TripFoumi Enfo)- Une nouvelle épisode de « pays lock » s’annonce. Le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, Me André Michel, au cours de la manifestation du 20 janvier 2020, a annoncé qu’Haïti sera fermée dans les prochains jours pour exiger le respect de la Constitution de 1987 en son article 134-2.

Conscient des difficultés auxquelles fait face la grande majorité de la population haïtienne, l’avocat militant politique, lors de sa prise de parole devant les locaux de l’ambassade americaine, demande au peuple haïtien de se procurer des produits de première nécessité, car, dit-il, toute la république sera fermée afin d’obtenir la tête de Jovenel Moïse au pouvoir.

À cet effet, l’homme de loi compte sur le support des gens des quartiers populaires, des chauffeurs de taxi moto et de tous ceux qui comprennent qu’il est temps de lutter pour renverser Jovenel Moïse au pouvoir, avant le 7 février 2021.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Pour éviter le pire, Me André Michel, a, par ailleurs, demandé au secteur privé des affaires d’intervenir illico presto pour faire respecter la constitution, car, selon lui, si Jovenel Moïse s’entête à rester au pouvoir au delà du 7 février 2021, le pays pourra connaître des scènes de pillage, de casse et de violence.

Depuis le 15 janvier 2021, la mobilisation antigouvenementale, lancée par l’opposition politique a déjà redémarré. À chaque journée de mobilisation, la tension continue de monter dans le pays. Le pouvoir en place, quant à lui, ne semble pas vouloir remettre le tablier le 7 février 2021 comme le veut la constitution. À quoi peut-on s’attendre réellement dans les jours qui viennent ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker